Le Qi Gong

Le Qi Gong

Qi Gong signifie en Chinois le « travail du souffle » ou « exercice de respiration ». Il se prĂ©sente sous la forme d’exercices doux Ă  faire chez soi pour amĂ©liorer sa santĂ© et sa vitalitĂ©. C’est Ă©galement une technique thĂ©rapeutique importante pour combattre certaines maladies chroniques.

Le Qi

Le Qi est un courant d’Ă©nergie, rĂ©parti dans tout le corps pour activer la circulation du sang. Il provient de l’oxygĂšne de la respiration et de la transformation des aliments. On peut l’appeler « le souffle ». La vie se maintient grĂące Ă  son existence : une grande longĂ©vitĂ© dĂ©pend entiĂšrement d’une abondance du Qi. Pour se maintenir en bonne santĂ© et lutter contre les maladies, une seule et importante rĂšgle pour le Qi : il doit circuler. Le Qi doit passer partout. Pour atteindre ce but, il faut pratiquer le Qi Gong.

Les bienfaits du Qi Gong

La pratique du Qi Gong convient Ă  toutes les tranches d’Ăąge. Les exercices nĂ©cessitent peu de dĂ©penses physiques, ainsi conviennent-ils particuliĂšrement aux personnes Ă  partir 35 ans et aux individus Ă  la santĂ© fragile.

Le Qi Gong trouve son origine dans les temples. Notre vie moderne est similaire Ă  celle des moines : comme eux, nous effectuons peu d’exercices toute la journĂ©e. Notre corps a besoin d’activitĂ© mais sans exagĂ©rer les efforts car cela marquerait une trop grande diffĂ©rence d’activitĂ© avec l’immobilisme de la journĂ©e. Le Qi Gong nous permet ainsi d’entraĂźner notre corps et de libĂ©rer notre esprit tout en douceur.

De nombreux mouvements du Qi Gong vont Ă  contresens des gestes habituels, ce qui nous permet d’exercer notre cerveau. Par exemple, le simple geste de fermer la main en un poing au Qi Gong demande beaucoup de concentration : il faut d’abord replier le pouce, puis les autres doigts, de l’auriculaire vers l’index, lentement au-dessus du pouce. Dans la vie courante, nous aurions refermĂ© notre poing d’un coup sans rĂ©flĂ©chir, avec le pouce au-dessus des autres doigts. La pratique du Qi Gong permet donc de « garder la forme » et se traduit par un vĂ©ritable rajeunissement.

La pratique du Qi Gong est aussi trÚs bon marché. Elle ne nécessite en effet pas un grand espace, ni un équipement coûteux. Vous pouvez vous exercer au Qi Gong seul ou en groupe, avec une musique méditative en accompagnement.

Le Qi Gong de la Santé

A travers les millĂ©naires, beaucoup de pratiques de Qi Gong ont Ă©tĂ© mises au point et il Ă©tait trĂšs difficile de distinguer les meilleures mĂ©thodes. AprĂšs plusieurs annĂ©es de recherches scientifiques et expĂ©riences, l’Administration du Sport de Chine et l’Association de Qi Gong de la SantĂ© de Chine ont uniformisĂ© les 4 disciplines de Qi Gong pour la santĂ© : le « Ba Duan Jing » (8 piĂšces de brocard de soie), le « Yi Jin Jing (la dĂ©tente des muscles et os) », le « Wu Qing Xi (le jeu des 5 animaux) », et le « Liu Zi Jue (la formule des 6 mots) ». Ces quatre disciplines se sont progressivement diffusĂ©es dans toute la Chine et mĂȘme Ă  l’Ă©tranger.

Le « Liu Zi Jue » ć…­ć­—èŻ€ est une mĂ©thode de Qi Gong basĂ©e sur la respiration pour masser les organes internes (le foie, le cƓur, la rate, les poumons, les reins et le triple rĂ©chauffeur). Elle compte en tout six mots. En les prononçant correctement tout au long de l’exercice, votre respiration adoptera un rythme bienfaisant.

Le « Ba Duan Jin » ć…«æź”é”Š, qui remonte au XIIĂšme siĂšcle, est devenu aujourd’hui la mĂ©thode la plus populaire. Cette mĂ©thode est caractĂ©risĂ©e par des mouvements lents, doux, fluides, cohĂ©rents et Ă©lĂ©gants. Elle apaise les Ă©motions et renforce le systĂšme respiratoire, le foie, les reins, le systĂšme immunitaire.

Le« Yi Jin Jing »易筋经, trouve ses origines dans les exercices de dĂ©tente des muscles des moines de Shaolin, ainsi que dans leurs exercices de force physique et d’entraĂźnement au combat. Cette mĂ©thode met l’accent sur les mouvements de torsion, d’inclination et d’extension des muscles, des os, des tendons et plus spĂ©cialement de la colonne vertĂ©brale (tonifier la moelle).

Le « Wu Qing Xi » äș”犜戏, qui imite les mouvements et les postures de cinq animaux (le tigre, le cerf, l’ours, le singe et l’oiseau), sert dans la mĂ©decine chinoise Ă  renforcer le corps et Ă  assurer la longĂ©vitĂ©.

Pratiquer le Qi Gong de la santĂ© vous apportera sa triple harmonie : un corps sain, un souffle fluide ainsi qu’un esprit reposĂ©.

Le chemin de la santé écrit à l'ancienne

Le chemin de la santé en calligraphie chinoise antique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 8 =